Le club est affilié à la FSGT - FFC - FFCT

Météo Chalon-sur-Saône

Ils nous soutiennent

Sortie club, le Vercors

Sortie dans le Vercors.

 

Organisée de main de maitre par l’Ami Noël, cette semaine dans le Vercors fut une totale réussite.Deux minibus flambants neufs et deux remorques pour transporter les 22 participants(es), les vélos et les bagages.

Aux commandes Pierrot et Luigi : Chauffeurs et Coachs à la fois.

 

07h30 le lundi 23 Juin, nous nous retrouvons au local. Il y a un peu d’effervescence bien sûr et c’est bien normal.

Départ pour Villard de Lans par l’autoroute avec la pause qui s’impose en cours de route et c’est vers 12h00 que nous arrivons à l’hôtel « La Taïga » pour prendre nos appartements !

 

Pas trop le temps de trainer car, après un repas froid mais copieux, nous voilà en tenue et en route pour la première étape de ce « tour du Vercors » qui promet.

Il fait beau mais pas trop chaud. C’est mieux pour les organismes.

Nous roulons en deux groupes séparés. Disons le groupe 1 et le 2.

 

Dans le 1 c’est un peu moins de distance et de bosses mais attention il ne faut pas croire que c’est de tout repos. Toutefois il ya les arrêts incontournables au bistrot...Pour le café bien entendu ! Et puis quelques pauses ici ou là. Mais pour le reste, ça roule et ce sont même Catherine et Yvette qui donnent le tempo !

Dans le 2 la moyenne journalière aura été de 100 kms avec 1800 mètres de dénivelé et 3 cols.

Pas d’arrêt au bistrot (sauf le dernier jour) mais par contre, de retour au bercail, il nous prenait chaque soir l’envie d’aller voir du côté de Villard de Lans pour acheter un peu de matériel vélo ( à cause des crevaisons) et, voyant quelques bars avec terrasses, nous assoir pour déguster une mousse ou deux avant d’aller prendre l’apéro à l’hôtel.

A table nous étions réunis autour de plats savoureux concoctés par la patronne :

Diots avec pommes de terre en robe de chambre, Crozet gratinés au bleu du Vercors, volailles en sauce, verrines de saumon et caviar d’aubergine, tarte aux myrtilles... Et le tout arrosé du vin rouge maison et de quelques vins, additifs personnels, blanc, rouges et pétillants pour faire venir les rires et les bonnes blagues.

 

L’hébergement : petit hôtel ayant reçu l’équipe de luge de la Russie aux jeux olympiques de 68 et nommé « La TAÏGA ». Bons lits, bonnes douches et un calme parfait à une altitude de près de 1000 mètres pour une bonne récupération.

 

Beau temps toute la semaine, des paysages magnifiques et sauvages, une campagne à l’odeur d’antan. De très beaux circuits.Et puis, pour le côté histoire et émotion, le cœur de la résistance française dont le souvenir est vivace.

Et s’il rappelle les horreurs de la guerre, il dit aussi la force de l’humain, de la jeunesse, de l’engagement.

 

Alors à l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

Écrire commentaire

Commentaires : 0